les partenaires

La librairie a reçu et reçoit l’agréable soutien de partenaires :

ADELC

header-logo

CNL

logo

HDSi

RTEmagicC_hdsi01.jpg

DRAC

MinistereCulturelogocoul

Région IDF

images

FUDOP

FUDOP2

 

2 Thoughts on “les partenaires

  1. Dans la France des années trente, Julien Massis, Damien Ribot, Arlette Gravier sont employés ou ouvriers dans leurs entreprises respectives : les usines Renault à Billancourt, Citroën au quai de Javel , ou aux Trois Quartiers, grand magasin .Ils vont connaître le Front Populaire, sa préparation, son apogée au cours des grèves de l’été 36 , son déclin .Leurs vies en seront profondément changées et leurs convictions mises à l’épreuve , parfois cruelle, des faits .Ils ne céderont pas au cynisme mais en retireront plus de forces pour dessiner l’avenir avec lucidité. L’embellie est un roman pourvu d’un arrière-fond historique, la France du Front populaire ; il est aussi un hommage à la radiodiffusion, media essentiel durant cette période agitée.
    Le titre est une référence directe aux propos de Léon Blum tenus lors de son procès de Riom en1942 : « Je ne suis pas sorti souvent de mon cabinet ministériel pendant la durée de mon ministère ; mais chaque fois que j’en suis sorti , que j’ai traversé la grande banlieue parisienne et que j’ai vu les routes couvertes de théories de tacots, de motos, de tandems avec des couples d’ouvriers , vêtus de pull-overs assortis et qui montraient que l’idée de loisir réveillait même chez eux une espèce de coquetterie naturelle et simple , tout cela me donne le sentiment que, par l’organisation du travail et des loisirs , j’avais malgré tout apporté une espèce d’embellie , d’éclaircie dans des vies difficiles, obscures , qu’on ne leur avait pas seulement donné plus de facilités pour la vie de famille, mais qu’on leur avait ouvert la perspective d’avenir , qu’on avait créé chez eux un espoir. »
    EXTRAITS : « Arlette Gravier se souvint de ce départ, gare de Lyon, au début d’août 1936.Elle avait choisi avec Bertrand la formule des trains spéciaux, qui offrait un Paris-St-Raphaël pour cent soixante-cinq francs aller-retour. Elle scruta ces gens, ils s’installaient dans le train, en troisième classe, les valises pleines à craquer, ces familles qui s’étreignaient sur le bord des quais, se souhaitant bonnes vacances .Sur certains wagons, ce qui aurait pu être interprété comme un acte de vandalisme en d’autres circonstances se mua en un symbole du moment : « MERCI BLUM ! » badigeonné hâtivement à la peinture blanche sur les portières des voitures. »
    .JJ peux également, si vous le désirez, vous faire parvenir un exemplaire papier de mon roman.
    Avec toute ma cordialité –STEPHANE BRET
    Contact éditeur : http://www.edilivre.com/l-embellie-stephane-bret.html
    Contact auteur : s.bret758@laposte.net
    Tel fixe : 01 46 20 02 31
    Mobile : 06 75 43 23 47
    Site : http://www.bretstephan.com

    Stéphane Bret, âgé de 62 ans, réside à Boulogne-Billancourt .Il collabore régulièrement aux blogs littéraires : La Cause Littéraire, Babelio, Critiques Libres, Lecteurs Orange, Benzinemag. L’embellie est son quatrième roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *