Rentrée littéraire coup de cœur #11

Quel beau ! Quel incroyable texte que celui de Stefansson D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds.
Derrière ce titre énigmatique se cache un mystère bien plus grand encore: celui de la vie, de l’amour et plus cruel encore que l’amour, l’amitié, celle qui supporte les silences et l’absence.
Après avoir écrit une bouleversante trilogie, Stefansson revient avec une oeuvre poétique délicieuse, sensuelle et mélancolique.
Un texte que vous n’êtes pas prêts d’oublier et qui nous transporte loin aux bords de la mer et proche de ces marins pêcheurs de morue.

Un énorme coup de cœur !

D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson, éditions Gallimard. Traduction de l’islandais par Eric Boury

dailleurslespoissonsnontpasdepieds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation