Rentrée littéraire coup de cœur #15

L’Islande terre de glace et de secrets

Quel texte épatant de l’auteur de la femme en vert ! Mais attention, dans Opération Napoléon, point d’Erlendur ! Indridason nous entraîne en effet dans la quête d’un mystérieux avion de guerre allemand, camouflé avec les couleurs américaines, s’étant crashé à la toute fin de la guerre en Islande sur le Vatnajökull, plus grand glacier d’Europe.

Après plus de cinquante ans et deux expéditions infructueuses de l’armée américaine pour le retrouver, la carlingue refait surface. Nous sommes en 1999 et le glacier semble vouloir révéler ce qu’il a caché pendant un demi-siècle. Les services secrets américains sont sur le qui-vive. C’est en effet dans le plus grand secret qu’il faut excaver et rapatrier la carlingue. L’avion contient des documents compromettants qui pourraient provoquer une crise géopolitique. Mais c’est sans compter sur la ténacité du peuple islandais et de Kristin en particulier, peu crédules, pour mettre à bas les obscures visées américaines.

Un récit palpitant qu’on ne lâche pas, bourré d’anecdotes passionnantes sur cette île terriblement romanesque qu’est l’Islande…

Décidément, on aime vraiment beaucoup Indridason !

Opération Napoléon, Arnaldur Indridason, traduction de David Fauquemberg – éditions Métailié

9791022604413

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation