Tag Archives: Boulogne Billancourt

[LECTURE CONFINNEE] Si vous avez une envie de… lire en images !

L’amant, Takahama, Rue de Sèvres, 18€

Adaptation au trait un peu fiévreux, qui s’adapte parfaitement aux méandres de l’adolescence que traverse la narratrice

Mon traître, Alary, Rue de Sèvres, 20€

Antoine se passionne pour l’Irlande et le combat que mène l’IRA, personnifié en cela par la figure de Tyrone Meehan …

J’irais cracher sur vos tombes, Macutay/Ortiz/Scietronc/Morvan, Glénat, 19,50€

Un rendu -vraiment- fidèle au roman, à vite découvrir !

Couleurs de l’incendie, De Metter, Rue de Sèvres, 24€

Vous aviez pu apprécier la première adaptation à sa juste valeur, pas de déception avec le second !

Pot-Bouille, Stalner, Les Arènes, 20€

Un dessin qui clarifie encore plus le propos de Zola sur la bourgeoisie de l’époque. Clair, net et précis !

L’Ecume des Jours, P&G Brizzi, Futuropolis, 29€

Pas vraiment une adaptation, mais de superbes illustrations pour accompagner l’un des textes les plus importants de Boris Vian.

[LECTURE CONFINEE] Si vous avez envie… d’une (belle) vision de l’amour

– Rosa candida, de Auður Ava Ólafsdóttir, Zulma, 8,95€.
L’épopée magnifique d’un islandais chargé de restaurer le jardin d’un monastère dans un village du Sud de l’Europe. Surprenant et délicieux !


– La nuit de Lisbonne, de Erich Maria Remarque, le livre de poche, 7,40€.
La deuxième guerre mondiale fut aussi l’occasion de démontrer l’élan d’humanité et de sacrifice que l’amour entre deux êtres peut générer. Un must romanesque !


– Fable d’amour, d’Antonio Moresco, Verdier, 14€.

La rencontre inattendue entre un mendiant et une femme extraordinaire. Un amour impossible fabuleusement raconté par un conteur hors pair. Vous serez séduits !

– Qui De Nous Peut Juger, de Mario Benedetti, Autrement, 8€
Un inséparable trio d’enfance raconte une histoire à la « Jules et Jim », à trois voix. Alternant trois formes narratives, complémentaires, chaque personnage offre sa vision de l’histoire qui les lie et ses côtés ambiguës. Un ovni !


– La lettre à Helga, de Bergsveinn Birgisson, Zulma, 8,95€.
Voilà une lettre bien étrange, mélancolique et non dénuée d’humour qu’offre un vieil homme à son amour d’enfance, jamais avoué. Une formidable découverte de l’Islande du siècle dernier.


– Une vie sans fin, de Frédéric Beigbeder, livre de poche, 7,90€.
Savez-vous que le très médiatique Frédéric Beigbeder n’a toujours parlé que d’amour ? Il se met ici en scène, à la recherche de la potion d’immortalité pour lui et ses proches. Insaisissable et décapant !  

[LECTURE CONFINEE] Si vous avez une envie… de sciences

Peste & choléra, Patrick Deville, Points, 7€
La vie trépidante d’Alexandre Yersin, l’homme qui a découvert le vaccin contre la peste. Prix Femina 2012

Une brève histoire du temps, Stephen Hawking, 6€, Flammarion
Un livre accessible pour tenter de percer les mystères de la nature du temps.

Le mystère du monde quantique, Thibault Damour, Dargaud, 19,99€
Une épopée vertigineuse dans les méandres du monde quantique, à la rencontre de ses grands théoriciens.

Le principe, Jérôme Ferrari, Actes Sud, 6,80€
Entre science et poésie, la figure du physicien Werner Heisenberg, fondateur de la mécanique quantique et Prix Nobel de physique 1932.

Le grand roman des maths, Mickaël Launay, J’ai Lu, 8,90€
Mickaël Launay relève le pari de nous faire aimer les maths. Une réussite !

Sur les épaules de Darwin, Jean-Claude Ameisen, Actes Sud, 9,70€
Des textes magnifiques sur la splendeur du monde qui nous entoure.

[LECTURE CONFINEE] Si vous avez une envie… de (re)penser le monde de demain

Les Furtifs, Alain Damasio, La Volte, 25€
Quand tout est surveillé, calculé, maîtrisé… quelle place pour le vivant, plus essentiel que jamais ?

Les Agents, Grégoire Courtois, Le Quartanier, 18€
En haut de leur tour de bureaux, les agents travaillent, sans cesse, ils calculent, ils prévoient, ils obéissent – mais surtout, ils ont peur. Et si leur monde était sur le point de basculer à cause d’un désir de liberté ?

Dernières Fleurs avant la fin du monde, Nicolas Cartelet, Le Livre de poche, 7,20€
Dans un futur sans abeilles, où l’humanité se meurt, Albert, journalier agricole, répand le pollen à la main. Sa compagne Manon, employée à l’usine, sombre peu à peu dans la folie. Mais, dans la morosité du quotidien, une lueur apparaît sous les traits d’Apolline. 

Vie TM, Jean Baret, Le Bélial’, 19,90€
Une réflexion mordante et grinçante sur la place du virtuel dans nos vies en compagnie du citoyen X23T800S13E616, alias Sylvester Staline. A pleurer de rire – et de peur.

A voté, Isaac Asimov, Le passager clandestin, 5€
En 1955, Asimov imaginait à quoi pouvait ressembler une démocratie 100% électronique. Un texte qui n’a (mal)heureusement pas pris une ride.

Station Eleven, Emily St. John Mandel, Rivages, 9€
Quand une pandémie décime la quasi totalité de la planète, il ne reste plus grand-chose du monde connu. A part la culture, dernière lueur d’espoir et lien social par excellence.

[LECTURE CONFINEE] Si vous avez envie… d’un bon polar pour vous fendre la poire

Le jardin du Bossu, Franz Bartelt, Folio Policier, 8€
Le confiné par excellence. Un huis-clos hilarant qui vous tiendra en haleine !

Le bikini de Diamants, Charles Williams, Gallmeister, 9€
Un classique du roman noir à hauteur d’enfant, accompagné de ses tontons flingueurs. Un must !

La bouffe est chouette à Fatchakulla, Ned Crabb, Folio Policier, 5,90€
Au cœur des bayous de Floride. Une perle exhumée du catalogue de la Série Noire.

Tape-Cul, Joe Lansdale, Folio Policier, 8€
Si vous ne connaissez pas le duo Hap Collins et Leonard Pine, voici l’occasion de vous rattraper avec ce polar qui pétarade, qui dézingue, qui dessoude.

Ma zad, Jean-Bernard Pouy, Folio Policier, 6,90€
Mister Pouy, docteur ès calembours. devient zadiste. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore voici quelques titres pour vous convaincre : Les roubignolles du destin, La petite écuyère a cafté, Spinoza encule Hegel..

Femmes blafardes, Pierre Siniac, Rivages Noir, 8,70€
Un tueur surnommé « Jack l’eventeur » et cette injonction : « N’affichez pas de lapin chasseur au menu du jeudi 15 novembre et il n’y aura pas de crime dans la ville ».