Tag Archives: Boulogne

Rencontre avec l’écrivain Christophe TISON le mercredi 16 octobre

Je n’avais pas prononcé un seul mot, pas émis un seul son. La peur de réveiller les gens des chambres à côté, la peur de trahir cette chose secrète qui venait d’arriver. Une chose muette dont on ne devait pas parler, je le savais. 

Christophe Tison, Journal de L. (ed. Goutte d’or)

Mercredi 16 octobre dès 19h, venez assister à une rencontre passionnante avec Christophe TISON, auteur de Journal de L. paru aux éditions Goutte d’or ; l’un des livres événement de cette rentrée.

Christophe Tison est journaliste dans la presse écrite, à la télévision et écrivain. Il a publié Il m’aimait en 2004 et Résurrection en 2011 aux éditions Grasset. Il vient de faire paraître Journal de L. aux éditions Goutte d’or.

 Ce roman bénéficie du soutien de la Fondation Nabokov et de Maurice Couturier, universitaire spécialiste de Nabokov, traducteur officiel de Lolita

Le coup de cœur de Thomas
 Un livre événement et un pari ambitieux : donner une voix à l’héroïne de Nabokov : LOLITA. Le temps d’un road-trip à travers l’Amérique des années 50, défilent ses rêves, ses amours, ses envies. 60 ans après, Christophe Tison donne la parole à l’adolescente la plus célèbre de la littérature mondiale. Une voix forte, percutante et touchante. Une réussite !

Journal de L. dans la presse 

« Christophe Tison a voulu donner une voix à Dolores Haze, la Lolita qui est devenue un mythe moderne. Il relève son défi insensé en se fondant dans l’âme de la jeune fille la plus célèbre du XXè siècle. Journal de L. n’est pas une réécriture de Lolita mais le carnet intime d’une jeune américaine séduite, manipulée, enlevée par son beau-père obsédée par ses socquettes blanches. » Frédéric Beigbeder, Le Figaro Magazine

« Qui d’autre que Christophe Tison pouvait revendiquer cette face B à Lolita ? »  Hubert Artus, Lire

« La force de ce Journal de L., c’est de livrer le récit d’une émancipation, de l’éveil d’une conscience combative. »  Sophie Pujas, Le Point

« Tison a du style, et sa Lolita du répondant. Elle a bien fait de l’ouvrir. Et elle ne donne pas envie de refermer son journal. » Jean-Michel Thénard, Le Canard enchaîné

Réserver ce livre

Notre sélection pour la fête des pères est disponible !

Bientôt la fête des pères !

 

Tout l’équipe vous a préparé une sélection de romans, beaux livres, bandes dessinées et autres petits cadeaux pour gâter vos papas dimanche !

 

 

Notre sélection « valeurs sûres » :

Aux animaux la guerre, Nicolas Mathieu, Actes Sud – 9,70€

La Note américaine, David Grann, Pocket – 7,90€

L’Héritage des espions, John Le Carré, Points – 7,80€

Notre sélection « les nouveautés indispensables » :

Les Furtifs, Alain Damasio, La Volte – 25€

Transparence, Marc Dugain, Gallimard – 19€

Honorer la fureur, Rodolphe Barry, Finitude – 21€

Notre sélection « beaux livres » :

Tout sur le cinéma, collectif, Flammarion – 29,90€

Genesis, Sebastiao Salgado, Taschen – 60€

Notre sélection « bandes dessinées » : 

Le dernier pharaon, Jaco van Dormael, Thomas Gunzig, François Schuiten, Blake & Mortimer – 17,95€

Le Loup, Jean-Marc Rochette, Casterman – 18€

 

N’hésitez pas à venir nous voir, nous avons forcément ce qui leur fera plaisir !

 

 

Jake Adelstein, le maître de la littérature du réel

Coup de cœur de Benjamin pour le dernier roman de Jake ADELSTEIN, J’ai vendu mon âme en bitcoins paru aux éditions Marchialy.

Le nouveau récit de Jake ADELSTEINest en tous points passionnant. Comme toujours, les thèmes sont variés et nous permettent de nous immerger encore un peu plus dans le Japon d’aujourd’hui. Ce dernier opus nous embarque dans les bas-fonds d’Internet (ce que l’on nomme le « darknet »), dans l’univers du phénomène mondial de plus en plus incontournable de la cryptomonnaie (les bitcoins) et dans les méandres de la justice à la sauce japonaise (dans laquelle tout inculpé est d’office considéré comme coupable).

Une fois de plus, la narration est libre et haletante, le sujet est maîtrisé, le plaisir de lecture est immense. Avec sa trilogie sur le crime et la justice au Japon (Tokyo Vice en 2016, Le dernier des Yakuzas en 2017 – à chaque fois aux éditions Marchialy), Jake Adelstein s’installe durablement comme l’un des maîtres de la littérature du réel. Pour notre plus grand bonheur.

Vous pouvez le réserver juste ici : https://bit.ly/2WcVW5r

 

J’ai vendu mon âme en bitcoins, Jake ADELSTEIN, éditions Marchialy – 20€

Venez rencontrer Mirion MALLE pour parler BD et féminisme

Mardi 4 juin, à 19h

Nous aurons le grand plaisir de recevoir Mirion MALLE, autrice du blog et de la BD Commando Culotte (éditions Ankama) ainsi que des ouvrages Les Règles … quelle aventure ! et La Ligue des Super féministes, parus aux éditions La ville brûle.

Depuis 2013, Mirion MALLE (née en 1992) s’est fait un nom grâce à son blog Commando Culotte dans lequel elle expose son quotidien puis, progressivement, la représentation des minorités et du genre dans les films et séries. Son engagement féministe est toujours baigné d’humour et de pédagogie.

Son oeuvre explore la question du féminisme pour les ados de façon pertinente et désopilante !

Mirion Malle fait partie du collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, créé en 2015.

RDV mardi 4 juin, 19h. On vous attend nombreux !

« Quand les gentilles filles font du mal aux vilains garçons… »

Coup de coeur de Léa pour Dirty Week-end d’Helen Zahavi paru aux Éditions Libretto.

 
Interdit lors de sa parution en 1991 – jugé immoral – puis adapté en film par Michael Winner en 1993, ce roman qui ressort enfin en France est pourtant profondément nécessaire.
 
Bella ne supporte plus le voyeurisme de son voisin, les gestes et paroles déplacés des hommes qu’elle croise – jusqu’à ce qu’elle décide de mettre un terme de la manière la plus radicale qui soit à tous ces comportements, le temps d’un week-end.
 
Une héroïne que l’on préférerait avoir de son côté en toutes circonstance. Et c’est aussi délicieux qu’intelligent.

 

Vous pouvez le réserver en librairie juste ici : https://bit.ly/2LOWytq