#DESLIVRESSOUSLESAPIN🎄

#DESLIVRESSOUSLESAPIN🎄

Pour cette nouvelle semaine on commence par des idées cadeaux pour mélomanes, sur les conseils d’Anaïs !

De David Bowie à Janis Joplin en passant par Lou Reed, Led Zeppelin, Townshend ou les Stones, ça rock dans les bibliothèques pour cette fin d’année. 
Il y a les destins ingérables, chaotiques et géniaux dans  » Rock’n’roll animals  » publié par Éditions Rivages dans la très belle collection, Rivages Rouge, David Bowie à travers les dates clés, les concerts rentrés dans la légendes et autres anecdotes dans  » Recherche Bowie désespérément  » publié chez Graffito Books ou encore le destin lumineux et dramatique de l’étoile du Rock, Janis Joplin dans le passionnant Sur la route de Janis Joplin de Jeanne-Martine Vacher aux géniales Éditions Le Mot. On y lira tout à la fois le portrait d’une femme éblouissante et au génie démesuré, mais aussi celui d’une époque, d’un pays traversé par les luttes sociales, la question raciale, celle du féminisme ou de l’homosexualité. Brillant en tout points. A savourer avec les vinyles à portée de platine.

 

#deslivressouslesapin🎄

Aujourd’hui sous le sapin, trois romans, en poche !

*Six-Quatre, Hidéo Yokoyama, traduit du japonais par Jacques Lalloz, Éditions J’ai Lu
Six-Quatre est dans la lignée des grands romans noirs, dans lesquels enquête, psychologie, mœurs, désespoir et déviance s’entremêlent pour créer un récit absolument addictif. Un roman virtuose, à l’intelligence narrative absolue ; l’auteur dissèque la société japonaise en apportant un éclairage sur la place des femmes, les rigidités hiérarchiques, la pudeur des sentiments, le culte du secret. Magistral !

* Le garçon, Marcus Malte, Folio
Il n’a pas de nom, il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage. Nous sommes en 1908 quand il se met en marche. Lé début de nombreuses rencontres, d’une aventure, à l’épreuve du monde, des hommes et de leur folie. Un énorme coup de poing littéraire. Marcus Malte sort très largement du lot et devient une lecture indispensable.

* Calme et tranquille, Valérie Manteau, Le Tripode
Racontant une scène d’ouverture de 4.48 Psychose, à Brazzaville, l’auteure utilise ces mots « un éclat de violence », et c’est exactement ce que nous inspire ce roman : un éclat de violence, où pudeur et brutalité n’ont de cesse de s’entrechoquer. L’écriture est ciselée, le rythme infaillible, la mise en page étourdissante. C’est l’omniprésente et envoûtante Istanbul, l’irrépressible besoin de liberté, le refus douloureux de la fatalité et la vie qui cogne à chaque instant. Un roman somptueux et bouleversant.

Des coups de cœur signés Benjamin, Anaïs & Thomas

Nos horaires de Décembre !!

Nos conseils pour Noël 🎄❤️ ⛄🎁

Le voici, le voilà notre Book de Noël et vous y trouverez toutes les idées possibles pour garnir le dessous du sapin et faire des heureux et des heureuses !

Cliquez pour accéder au Book noël 2018 !

Tiffany Tavernier chez les mots & les choses, jeudi 6 décembre !

C’est avec un immense plaisir que nous recevons Tiffany Tavernier pour le très réussi Roissy, publié par Sabine Wespieser éditeur.

« Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d’un terminal à l’autre, engage des conversations, s’invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l’apaise.
Arrivée à Roissy sans mémoire ni passé, elle y est devenue une « indécelable » – une sans domicile fixe déguisée en passagère –, qui a trouvé refuge dans ce non lieu les englobant tous. S’attachant aux êtres croisés dans cet univers fascinant, où personnels navigants ou au sol côtoient clandestins et laissés-pour-compte, instituant habitudes et rituels comme autant de remparts aux bribes de souvenirs qui l’assaillent et l’épouvantent, la femme sans nom fait corps avec l’immense aérogare.
Mais la bulle de sécurité finit par voler en éclats. Et quand un homme, qui tous les jours vient attendre le vol Rio-Paris – le même qui, des années auparavant, s’est abîmé en mer – tente de l’aborder, elle fuit, effrayée. Comprenant, à sa douceur et à son regard blessé, qu’il ne lui fera aucun mal, elle se laissera pourtant aller à la complicité qui se nouera entre eux.
Magnifique portrait de femme rendue à elle-même à la faveur des émotions qui la traversent, Roissy est un livre polyphonique et puissant, qui interroge l’infinie capacité de l’être humain à renaître à soi et au monde. »